La main

Réveil, 3h du matin, je sens que c’est important, j’essaie de bien me rappeler, mais c’est trop long et trop vibrant , je sors du lit et me mets à noter ce que je vis et que je peux écrire sous forme de mots. Malheureusement, je n’ai pas pu mettre en mot le début, ça allait trop vite intérieurement, m’amenant toujours plus loin et ailleurs.

Je suis la main, être la main, c’est bien, mais il y a bien plus. Être la main, c’est être un outil, servir de main, c’est servir La Source.  Devenir La Source, c’est devenir l’outil de La Source, faire UN avec Elle et non plus seulement être un outil que l’on prend et peut poser. C’est incarner l’outil, c’est devenir l’outil que l’on ne peut plus poser, parce qu’il y a eu fusion.

Votre main est un outil. Elle est parfaite mais ce qu’elle fait peut être corrompu si la perfection ne l’habite pas en totalité, si elle n’est pas « parfaite », elle, c’est-à-dire si elle peut servir 2 maîtres, en même temps. Si l’outil qu’elle est, sert 2 maîtres à la fois, naît la confusion. Ses actions vont être alors disgracieuses, disharmonieuses car l’unité ne l’habite pas. Mais si elle choisit un Maître et un seul, alors plus rien ne peut la troubler, plus rien ne peut interférer et ses actions sont parfaites, pures. Alors et seulement alors, ses actions peuvent porter du fruit et ensemencer car l’unité vit en elle. Il n’y a plus la main et le Maître, il n’y a que la main du Maître, la main et le Maître ne font qu’un. Tout est fondu en UN, alchimisé. Il n’y a plus la main du Maître, il n’y a plus que le Maître même si les actions du Maître sont accomplies par la main : le Maître agissant.

Là, le Verbe se fait chair. De la même façon, il n’y a plus celui qui parle, celui qui écoute, celui qui écrit, il n’y a plus qu’UN réunit ici et maintenant, au delà du temps et de l’espace, dans sa propre éternité. Ceci n’a aucun caractère personnel, c’est le processus déclenché maintenant. La Vie qui ne peut plus se mentir à elle-même, qui ne peut plus résister à l’appel intérieur des retrouvailles célébrées.

Il y bien plus que canaliser, que de servir de main ou autre état fragmenté. Prenez de la hauteur et voyez, entendez, goûtez oyez votre chant de retour, votre chant de Bienvenue. Oyez votre fréquence, votre vibration sonore et incarnez-là, ici, là où vous êtes ! Intégrez tout cela, en vos corps ici et maintenant et offrez votre danse, dansez de Joie habillé de vos couleurs reconnaissables d’éternité en éternité et visibles sous formes de fréquences déchiffrables telles des séquences mathématiques à la différence près qu’elles sont toujours en mouvement, en danse, en fusion avec d’autres. Elles ne sont pas fixes, ne font pas partie des structures, mais sont mutables, en perpétuelle évolution, en perpétuelle connexion, en perpétuelle communion avec La Source et tout ce qui  vit et tout ce qui se vit.

Incorporez votre Liberté, IN CORPS POREZ, faîtes le Verbe devenir chair en votre corps .

Le Soi, c’est l’Être multidimensionnel, que vous êtes en connexion consciente et perpétuelle que vous êtes ici même, en bas, ici-bas, selon l’expression. Être Soi, c’est permettre que se révèle la Vérité et la vivre.

IN CORPS POREZ  la Vérité dans tous vos pores !, c’est se sentir devenir droit, rectiligne, sentir l’onde de Vie et devenir Vivant, se sentir Vivant au-delà de la forme, au-delà des formes, au-delà même de tout vie, de tout concept de vie.

C’est In Corps Porer  l’essence de la Vie, la semence de Vie, devenir la Vie et vibrer cela. Vibrer l’Amour ressenti et sentir son cœur s’enflammer, exploser dans une effusion christique puis s’expanser tel un fluide parfumé au-delà du crée.

La main est juste cela, un outil de perception en extension, comme l’est le corps entier quand l’accord est donné et que le chant d’amour s’élève de ce cœur aban DONNE à la Grâce et pourtant habité de l’insondable, de l’innommable, de l’incommensurable, habit du sans- nom, du Soi qui se goûte au sein même de cette expérience humaine, au sein même de la dualité, unifiée en Soi.

Je me parle à moi-même, m’écris à moi-même, me regarde moi-même, fais l’expérience de moi-même à travers toutes les formes » duelles » de moi à Moi et je ris, m’amuse et m’expanse ainsi sans fin.

Prends l’outil et sers-en toi et In Corps pore –le jusqu’à ce qu’il devienne un avec toi. Vibre tes propres fréquences, vibre ce qui tu es de tout éternité, vibre-toi toi-même, incorpore ce qui tu es, ce qui JE SUIS, parfait instrument de La Grâce, qui est Ta Grâce.

Le Verbe se fait chair, se fait corps, prends corps dans cette densité qu’est la vôtre et le chant sacré s’élève de toute éternité.

Trouver sa voie, c’est  trouver son chant, trouver son chant, c’est trouver sa fréquence vibrationnelle, c’est ouïr le chant du cœur par l’oreille interne, c’est offrir son chant dans ce qu’il a de plus sacré, de plus intime  de plus défini, de plus particulier. C’est accepter de jouer sa partition dans l’orchestre du Vivant, en la Vie retrouvée, en l’Amour… chantez, dansez de Joie et mouvez-vous dans la Grâce de l’abandon à la voie, à votre voie, voie de Grâce d’éternité en éternité.

Fais confiance en la Vie et la Vie te parera telle une fleur unique avec ses marques propres comme la couleur, le parfum bien particulier qui sont déjà siens AB ETERNAM.

Poussez les limites jusqu’à vous retrouver, jusqu’à Me rencontrer, jusqu’à se retrouver. JE SUIS AB ETERNAM

Saisissez-vous et avancez sans vous retourner, prenez conscience, utilisez vos instruments que sont : égo, personnalité, mental jusqu’à ce qu’ils soient IN CORPS PORES  dans le grand gâteau cosmique et y soient fondus, alchimisés  afin que l’unité soit soit ré in corps porée et vécue à l’intérieur.

 

 

Au réveil, 8h

J’ai encore une image pour toi, pour éclairer ta perception.

La main est composée de 5 doigts…et pourtant c’est UNE main. Si les doigts se mettaient à fonctionner de façon anarchique…la main elle-même ne pourrait être opérationnelle, ne pourrait plus accomplir de fonction de main, en tant que prolongement de l’Esprit dans la matière.

Les vibrascupltures que tu as réalisées et qui représentent 2 mains signifient les mains de la création, soit la réunification au sein de la Terre des cinq continents, des cinq peuples de la Terre ici et maintenant au sein de l’unité, c’est-à-dire principe fonctionnant comme une seule main, outil orchestré par la Vie elle-même.

SAMSUNG DIGITAL CAMERASAMSUNG DIGITAL CAMERALa main coupe de Vie, symbole de l’ensemencement, de l’ouverture, du 5 devenant 1, outil adéquat  de Lumière.

SAMSUNG DIGITAL CAMERAIl y a plein de mains sur Terre dont les doigts ont été blessés, meurtris, voire même coupés et doivent être rendus à leur fonction de main. Les cinq continents représentent les doigts d’une seule main ainsi que tout ce qui va par 5. Tout ce qui peut s’unir ici et maintenant s’unit au tout et ainsi des doigts retrouvent leur fonction au sein d’une main et cette main devient Lumière. Peu importe alors le nombre de doigts sur cette main, elle devient alors fonctionnelle à nouveau en tant que réceptacle et ensemencement.

Sentez vos mains se transformer littéralement, sentez vos os recouvrer leur luminescence, leur transparence, leur flexibilité tout en maintenant la structure. Sentez vos mains s’allonger, devenir immenses, fertiles, amoureuses, sentez vos mains devenir pur Amour.

SAMSUNG DIGITAL CAMERAC’est si drôle, je me sens devenir un lien entre l’extérieur et ma propre intériorité, un pont de moi à Moi. Je me sens être en reliance, reliée, unie. Le mariage alchimique de l’extérieur avec l’intérieur, une même main formant la coupe de la Vie éternelle :

L’intérieur et l’extérieur à présent réunis au sein de la même main au service du Tout, dans l’union originelle ré IN CORPS POREE.

Rendez donc la Vie à vos corps mortels et renaissez à la Vie tel le phœnix qui renaît de ses cendres  à la manière d’une main qui retrouve toutes ses fonctions avec de la rééducation pour servir.

Servez donc en créant, en In CORPS PORANT cet enseignement.

Sentez la Vie participer, vous animer, vous unifier, vous inonder de Lumière intérieure et vous rendre vos doigts et sentez en pousser d’autres vous rendant votre intégrité, votre totalité, votre Liberté et vous ouvrant de nouvelles perspectives créatrices de mondes nouveaux !

Créez de nouvelles mains au nom du JE SUIS. Ces mains œuvrent ensemble, unifiées au Tout, en Tout, pour le Tout. Rien ne peut y être dissonant, mais chacun participe allègrement et de concert révélant l’Harmonie participant de la Vérité,

Le plan parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *