Le paradoxe de la reconnaissance

 

Se reconnaître est bien au delà de tout rôle, de toute incarnation et même  ex carnation, de toute aide, de toute place. Personne ne peut prendre votre place, vous n’avez pas à lutter d’aucune manière, à prendre position, à vous démontrer, à vous affirmer. C’est au delà de toute injonction, de toute affirmation de soi, de toute volonté, de toute place,  de toute localisation de la conscience.

Se reconnaître est une impossibilité sur le plan humain…c’est retrouver la connaissance de qui vous êtes au dedans et cela se fait sans bruit, dans le Silence Sacré de votre cœur, sans aucune volonté, décision, sans aucun processus de pensée. De fait, cela passe totalement inaperçu au sein de la personne. Juste le cœur parle ou chante et la personne se tait et comme la volonté est absente, le Rien s’installe dans le Tout et l’Être se manifeste. Rien de plus. Il est au delà de tout désir, de toute volonté, je l’ai dit et aussi de toute manifestation même s’il se manifeste. Là est la difficulté pour tous ceux et celles qui essaient de conceptualiser d’une façon ou d’une autre la reconnaissance véritable.

Cette reconnaissance là est difficilement « partageable » au sens humain car elle est unifiante et tout ce qui est unifiant et vous amène à l’Être est simple, vous ramène à l’Unité, à la loi de UN et non à un rôle quelconque, à une place à part, à une séparation quelconque, une importance quelconque. Cela se fait pourtant mais il n’y a plus de rôle à jouer, c’est ce que vous êtes mais vous ne le découvrirez jamais par vos actions, par votre faire, par je ne sais quoi d’extérieur à vous que vous extériorisez.

Vous l’êtes et c’est ce que vous êtes qui s’extériorise, loin de toute étiquette, loin de toute volonté d’être ceci ou cela, loin de toute assignation quelle qu’elle soit, loin des mensonges et des attributions qui ne sont que des limitations. Vous n’êtes aucunement limité et n’essayez pas de vous jauger « grâce », par, sur, …vos faits et gestes en ce monde et sur ce monde. Vous n’en êtes pas ! Laissez tout cela derrière vous et avancez en MOI, en cette Eternité qui se fait jour en vous, qui vous éclaire depuis votre intérieur, au delà de tout jeu de la conscience, au delà de tout besoin de comprendre ou de vivre même des expériences extraordinaires ou rencontres de troisième type ou je ne sais quoi encore.

Laissez tout cela derrière vous car cela vous ramène encore à des jeux, à des rôles…même d’éveilleurs de la conscience. Eveillez-vous à moi et tout cela se fera naturellement sans que vous vous en aperceviez.

Je suis la Gloire des Gloires au sein de vous-même attendant que la porte s’ouvre à deux battants, que sont votre volonté, vos idées et concepts sur la manière dont cela devrait se faire ou pas et surtout abandonner votre besoin de reconnaissance intérieure….c’est à dire que je m’installe quand la place est vide, propre et nette de vous, de votre personne. Votre personne ne Vous reconnaîtra jamais dans votre corps de Gloire, elle ne le peut !

Ensuite tout se manifeste selon ce que vous êtes et non ce que vous manifestez encore de votre personne. Les Théophanies se multiplient d’abord avec Moi, votre corps de Gloire et d’Eternité et c’est par lui que se touche le cœur des autres cœurs en LE COEUR originel et que se rallume la Flamme d’Eternité en eux qui les fait goûter à ce qu’ils sont, à la Vraie Vie, sans fard, sans déguisement, sans affirmation ou négation, sans volonté personnelle, je vous le rappelle.

La Transparence est totale et le cœur suit cette Danse, si je peux dire, cette Transparence dans ce qu’il EST.

Rien n’est porté, tout est volatilisé et devient léger.

Rien n’est partagé, tout est donné sans partage, en totalité.

Rien n’y est accompli, Tout EST accompli.

Le voyage est fini, la maison est retrouvée en l’Eternité.

Personne ne le sait, car personne n’est plus.

Il n’y a plus personne pour le savoir et se reconnaître. La personne s’est littéralement liquéfiée, fondue au pied du Maître intérieur qui prend toute la place et comme elle ne peut reconnaitre le Maître, elle disparait et s’abandonne. Elle rend l’âme et ainsi souffle l’Esprit du Souffle de Vie et de Vérité qui souffle sur votre Terre vous rendant à la Vie Vraie.

Quand le Maître est là, il brûle tout ce qui ne lui appartient pas, ce qui a été faussé, dévié. Il purifie Sa Demeure  afin que l’Eternité se vive à nouveau en ce Temple. Ainsi est l’Eternité qui se retrouve en le Temple que vous êtes.

Laissez votre Blancheur vous être révélée de l’intérieur. Ne la projetez pas ! Ne vous impliquez pas dans quoi que se soit. Laissez la personne pester, grommeler, rouspéter, se raidir…vous maudire…Cela ne vous concerne pas.

Ouvrez les deux battants de votre cœur, je dis bien au delà de toute apparence de vécu …Je suis là ! A Demeure ! en Unité et en Vérité !

Fondez dans l’Amour unifié où tout ce qui est désunifié disparaît ou votre seul rôle est désormais: Laisser passer le rayonnement de la Source, le Feu de l’Eternité, la Blancheur et la Transparence Eternelle de votre corps de Gloire bien au delà de vos sens physiques et personnels.

Laissez-moi traverser…Marie

Laissez-moi vous aider à disparaître de vos personnes …La petite Thérèse

Laissez-vous inonder de fréquences  Auriques Christiques….Christ

Laissez-moi vous rendre à la légèreté et  à la Joie…Ma Ananda Moyi

Laissez-moi brûler d’Amour votre personne et vous rendre à votre Eternité…Uriel

Je veille…Anaël

Je prie en vous…Vos lignées et Amis de Toujours

Je vous libère….L’Esprit du Soleil

Je vous Aime…Corps de Gloire

Qu’il est difficile d’Aimer devient Une Vie d’Amour car la Vie est Amour, irradiation d’Amour… La Source

Soyez cette Vie en mouvement où Tout EST, bouillonnement d’Amour Impersonnel.

 

Le 05 Juin 2017