En haut de la montagne

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Arriver en haut de la montagne

Et voir ce qui est donné à voir,

Peu importe ce qui est vu.

Savoir que le sommet d’une montagne

N’est pas le monde et continuer l’exploration

Jusqu’à voir le monde tel qu’il est,

Peu importe ce qui est donné à voir

Peu importe ce que l’on voit et ce qui est vu.

Savoir que ce monde n’est qu’un monde

Mais pas l’univers et que l’univers contient bien des mondes

Et continuer l’exploration des mondes jusqu’à la Source…

Et là se finit l’exploration des montagnes, des mondes, des univers,

De ce qui peut être vu et expérimenté.

C’est le retour chez soi, en Soi, la Joie, le calme,

L’arrêt de l’expérimentation, du faire et l’Être s’annonce,

Les carillons célestes tintent à toute volée dans le Silence intérieur.

L’Âme en paix goûte la plénitude et déguste la complétude,

Se sentir complet à nouveau en toute conscience cette fois.

Pouvoir se goûter, se sentir, s’accueillir, se voir sans apparats,

Sans mascara, sans masque, en toute transparence, c’est voir sa splendeur

d’éternité en éternité et comprendre que chaque montagne escaladée a joué son

rôle, chaque monde, chaque univers, chaque expérience… Respirer, respirer la

Gratitude, l’Abondance et l’Amour divin sans restriction aucune.

Soyons des petits Princes de la Lumière car la Lumière est là même où nous

sommes, peu importe où nous sommes, elle est ce que nous sommes AB

ETERNAM ! Soyons notre Lumière et dansons de Joie ici et maintenant, le cœur

en Joie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *